Benoit Klipfel, le PDG de Memsoft

Benoit Klipfel, le PDG de Memsoft

L'éditeur de logiciels de gestion Memsoft entame une refonte de sa stratégie de vente et marketing avec le recrutement de Nicolas Dreux au poste de directeur commercial. Il compte ainsi doubler son chiffre d'affaires d'ici deux ans. 

Nicolas Dreux devient le directeur commercial de Memsoft. Cet ancien directeur des comptes partenaires chez Sage a pour mission de développer et d'animer le réseau de distribution de l'éditeur français de logiciels de gestion. « Nos nouveaux recrutements de partenaires vont s'orienter vers des revendeurs de logiciels de gestion dotés de 20 à 30 collaborateurs et déjà familiarisés avec les offres de nos concurrents comme Cegid ou Sage », explique Benoit Klipfel, le PDG de Memsoft. Jusqu'ici, la plupart des membres du réseau de distribution de l'éditeur ne comptait pas plus de deux ou trois salariés, le plus gros étant la société Merckel Informatique avec 15 employés. 

Les nouveaux recrutements seront réalisés de façon à améliorer le maillage territorial du réseau de partenaires de Memsoft. Benoit Kipfel reconnaît qu'aujourd'hui, il n'est pas du tout optimal. La société n'est, par exemple, pas représentée dans des zones à fort potentiel comme les agglomérations toulousaines et brestoises. « Nous avons perdu plusieurs clients en leur proposant des partenaires qui se trouvaient trop loin d'eux »,indique le PDG. Pour palier le problème, l'entreprise était parfois obligée de recourir à un mode distribution directe alors que ce n'est pas sa vocation. «Nicolas a carte blanche pour remettre à plat la politique de distribution de Memsoft et en proposer une nouvelle », déclare Benoit Kipfel.

Atteindre 1,7 M€ de chiffre d'affaires d'ici deux ans

Cette nouvelle stratégie de partenariats doit en effet trancher avec la précédente. Avant l'arrivée du nouveau directeur commercial, le recrutement des partenaires se faisait presque par le bouche à oreille. « Nous voyions venir à nous des revendeurs de nos concurrents qui nous sollicitaient après avoir téléchargé gratuitement nos solutions », explique Benoit Kipfel. Memsoft recrutait par ce biais une dizaine de partenaires par an. Ce qui n'était toutefois pas suffisant pour faire croître le nombre de ses revendeurs au regard du taux de renouvellement naturel d'un réseau de distribution. 

Parallèlement au changement de sa politique commerciale, Memsoft s'attaque aussi à celui de son image. Dans les prochains jours, l'éditeur changera de logo et de site internet. En 2012, la société a réalisé un chiffre d'affaires de 850 000 euros, en augmentation de 7% par rapport à 2011. Avec ses nouvelles politiques, elle compte le doubler d'ici deux ans. 
 

Par Oscar Barthe, Distributique