Dans le cadre de son 38ème Congrès sur la thématique « L’Accessibilité : priorité des usagers, raison d’être du secteur privé non lucratif », qui se tient actuellement au Centre de Congrès Pierre Baudis, à Toulouse, la Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne, Privés Non Lucratifs (FEHAP) a consacré une conférence-débat aux « dispositifs d’accessibilité à l’emploi : emplois d’avenir, service civique », rappelant ainsi son engagement en faveur de la promotion du recrutement des jeunes.

Pour mémoire, le 9 septembre 2013, la FEHAP a signé une convention avec l’Etat portant sur l’embauche de 1500 jeunes en emploi d’avenir au sein de ses structures adhérentes pour les années 2013/2014.

Les valeurs du service civique sont également celles portées par le secteur Privé Non Lucratif. C’est donc tout naturellement que la FEHAP a obtenu un agrément collectif au bénéfice de ses adhérents pour l’accueil de jeunes de 18 à 25 ans, dans le cadre de missions d’intérêt général.  

conventionemploiavenir

Le témoignage de Béatrice GAILLARD, Directrice du Centre Médical La Roseraie dans le Lot, a permis d’illustrer la volonté d’une association de recruter des jeunes parmi les plus éloignés de l’emploi. Cette structure sanitaire et médico-sociale, de 200 salariés, forme et accompagne depuis de nombreuses années des personnes en contrats aidés. Actuellement, 12 jeunes sont employés en contrats d’avenir et 8 sont en cours de recrutement. Tous les postes d’agents de service hospitalier sont ainsi d’anciens contrats aidés, ou des emplois d’avenir.

433251-336x500

Jacques LAURENT, Directeur Régional Midi-Pyrénées de l’Association des Paralysés de France (APF), a démontré que le service civique est une opportunité à la fois pour le jeune accueilli, suscitant des vocations ou conçu comme une seconde chance en matière de formation, mais également pour la structure accueillante. C’est une « réponse à un besoin des usagers, c’est aussi un regard extérieur qui bouscule les équipes, un souffle frais dans le quotidien d’une structure d’hébergement », a-t-il précisé.

Assumant pleinement leur responsabilité sociale, les adhérents de la FEHAP s’impliquent ainsi en faveur de l’insertion sociale et professionnelle des jeunes.